Bordeaux - Le pépère milite

Publié le par Egmont Labadie

Voici le message que nous a fait parvenir Thierry Reunier, le Pépère de Bordeaux. Nous sommes rarement d'accord avec les discours sur "l'hygiénisme", mais cette fois c'est plutôt bien fait.


Bonjour
Chez le Pépère participera Jeudi 29 janvier à la manifestation pour exprimer son mécontentement vis à vis des mesures gouvernementales de plus en plus vives contre les libertés individuelles.
 
LA MORT ANNONCEE DES BARS ET DES RESTAUS,( c'est déjà une réalité en zone rurale)
En effet l'Etat et nos parlementaires, pour raisons de sécurité routière ou de service public interdisent et répriment de plus en plus.
D'abord l'année dernière, à l'instar d'autres pays européens, à partir du 2 janvier, La consommation de tabac a été interdite dans les lieux publics et les entreprises sans laisser le choix à des lieux privés ouverts au public de décider librement. Il existait déjà la loi Evin, déjà assez contraignant qui imposait 2 salles distinctes pour les fumeurs et les non fumeurs. Cette loi n'a pas été respectée, et les pouvoirs public n'ont pas cherché à vérifier son application. Au lieu de çà ils ont intauré une loi plus contraignante.
Maintenant, avec les contrôles routiers très sévères et l'annonce de la tolérance Zéro, on remarque  une inquiétante baisse de fréquentation des consommateurs, particulièrement le samedi.
Le Français, crise oblige, a besoin de se détendre le week-end, d'améliorer son ordinaire (très ordinaire), de rencontrer des amis, ses proches, besoin d'enrichir son lien social. Ce lien social il le découvre ou le développe dans les bars, les restaurants, les discothèques les centres culturels. Culturellement, les fêtes, nos repas, nos rencontres, nous les arrosons, pas forcément sans modération. Mais Zéro, quand même, c'est fort. Tous les professionnels ont fait des efforts dans le sens de la santé publique notamment, pour donner une nouvelle image qualitative à la dégustation du vin et des alcools.
A bordeaux! se priver du sang de la vigne, fruit de la sueur de nos vigneronnes et vignerons!
Est-ce la volonté de nos gouvernants que le Français reste à la maison, sagement installé sur son Canapé IKEA, scotché devant les pubs TF1et de temps en temps connecté à Internet pour tatcher avec ses amis?
Pendant ce temps l'Etat engrange de la TVA et augmente encore les taxes sur les alcools.
Il faut savoir que dans une bouteille d'absinthe plus de 50% du prix s'envole à Bercy.
Donc, jeudi 29 janvier 2009,Chez le Pépère fera grève symbolique de la TVA (sous forme de réduction de 19,60%, le taux normal, cependant reversée aux impôts). l'Etablissement sera ouvert toute la journée à partir de 11h00 avec un service minimum avec des tarifs très significatifs pour faire comprendre au consommateur quel est le pois des taxes sur les produits vendus.
 
Moi je dis          NON A LA CRIMINALISATION DES EPICURIENS
                    NON A L'EAU PRESSION
                    POUR LA GENERALISATION DE LA FERMETURE DES BARS ET RESTAUS A 4h00 et 6h00 POUR LES DISCOTHEQUES
                    POUR UNE BAISSE DE LA TVA pour un meilleur pouvoir d'achat et créer des emplois. 
 
Merci de m'avoir lu
A très bientôt
 
ps: vous avez des petites affiches qui seront vendues 3,00 € (participation aux frais de grève)
Cordialement,
 
Thierry RIEUNIER
CHEZ LE PEPERE
Bar à vins, musiques et cochonnailles

Publié dans Aquitaine

Commenter cet article

Egmont 31/01/2009 21:25

Ah, les choses se sont détériorées alors...C'était une adresse qui avait le mérite d'exister. L'autre adresse de la ville à l'époque de notre passage pour le guide (mi-2006), le Grain de Raisin, était mieux. Mais il y aurait maintenant un nouvel établissement, le Vin sur vin, qui serait très intéressant selon notre informateur. Mais nous n'arrivons pas à trouver ses coordonnées. Si vous en savez plus, n'hésitez pas à nous prévenir !

A bientôt,

Egmont

seb 31/01/2009 11:26

Le BOUCHON - PAU (64) - mauvaise expérience de la semaine. Endroit à mon avis à éviter absolument......N'a pas sa place dans le guide .
Le patron est plutôt sympathique mais pour le reste tout est a revoir. Le prix au verre pour commencer 5 et 6 € par verre....je trouve çà un peu excessif pour découvrir les vins du terroir corse ; surtout pour quelqu'un qui déclare qu'il "souhaite faire découvrir le vin pour un prix modeste". En ce qui concerne les plats ils sont copieux mais sans aucune saveur. Bref je ne recommanderais pas cet établissement.