Lyon - nouvelles adressses

Publié le par Egmont Labadie

Notre déplacement le 29 novembre à Lyon pour la signature des Zinzins du zinc à la Badiane nous a donné l'occasion de revoir Thomas, accompagné de Frédéric, nouvel associé au Vercoquin . Les deux nous ont amené une gâterie du vigneron Yvon Métras, un Fleurie 2007 Le Printemps qui se boit vraiment comme du jus de fruit, et qui a beaucoup plu aux heureux clients de la très agréable librairie gourmande de Marianne Veilleux-Motus. Nous avons également eu le plaisir de revoir Jean accompagné de Pascal, nouveau sommelier à La cave des voyageurs , qui ont complété notre petite dégustation avec un vin de pays des Alpilles du domaine de Valdition, la cuvée des filles, un blanc sec au nez et aromatique en bouche, à base de l'improbable chasan, un cépage issu d'un croisement entre chardonnay et listan espagnol. Le blanc n'était pas seul, il y avait aussi un Beaujolais nouveau de Jean-Paul Dubost, très précis, très dense, très gourmand, avec une bonne fraîcheur en fin...Et quelques minutes après apparaissait ledit Jean-Paul , toujours aussi sympa, dynamique et intéressé par les bonnes choses!


Cette après-midi festive nous a permis de récolter quelques nouvelles informations sur les bars à vins de Lyon, dont voici un résumé:


-Le Vercoquin a repris l'institut de beauté d'à côté, et la cave se double maintenant d'une partie restaurant. La cuisine est très simple, mais les vins toujours aussi bons! On y a bu plus tard (en payant notre addition, rassurez-vous!) une excellente cuvée Belle Epine d'Hervé Souhaut en Ardèche, ainsi qu'un Mas aux schistes de Jean-Marie Rimbert à Saint Chinian, qui a impressionné Eric D'Antonio, ancien associé de La part des anges à Beaune  (p.63 des Zinzins), qui vend maintenant du vin dans son Lyon de naissance. 

L'addition? Deux plats de lentilles au cochon noir gascon (portion un peu chiche!)+une bouteille de Mas aux schistes+une assiette d'excellente gouda bio de 36 mois pour 46 euros. En fait une ardoise d'entrées à 10 euros a été oubliée, ça fait en fait 56 euros à 2, soit 28 euros par personne pour une soirée à boire du bon vin, c'est raisonnable.


-Une nouvelle adresse, le Bar à vin au 158, rue de Créqui dans le 3ème arrondissement (téléphone pas trouvé pour le moment...)


-Une deuxième, le Wine bar, au 5, rue Pleney dans le 1er - 04 78 28 31 46


-Une troisième, plutôt une cave-dégustation-grignotage, le Saint Jus, au  76, rue Saint-Georges dans le 5ème - 08 75 50 24 23 - plus d'infos ici


-Une quatrème, Vigne et gourmandises  au 1, avenue du Général Brosset dans le 6ème - 04 78 65 09 33 - plus d'infos ici


-Enfin, il y aurait aussi un bar à vins rue Mercière dans le 2ème, mais nous n'en savons pas plus...


Bien évidemment, pour toutes ces adresses, tous vos commentaires, amis lyonnais ou d'ailleurs, sont ardemment désirés!


Enfin, faisons part d'une petite mésaventure: à la sortie de notre signature, Pierrick et moi marchions sous la pluie battante, chargés de nos bagages, en direction du Georges Five , au sujet duquel les éloges ne tarissent pas. Malheureusement, l'endroit affichait complet pour la soirée. Mais comme la salle était vide, que deux personnes étaient au comptoir, nous rentrames pour boire juste un verre avant de reprendre notre chemin mouillé..."Pas possible, tout le monde va bientot arriver", nous répondit-on avant de nous renvoyer avec armes et bagages sous le déluge...Tant pis, mais du point de vue de la convivialité, on peut mieux faire! 

Publié dans Rhône-Alpes

Commenter cet article

Egmont 25/01/2009 21:32

Très bien, nous avons d'autant plus hâte de revenir au Georges Five un meilleur jour!

Et bonne soirée au Chameau Ivre, une adresse qui nous avait beaucoup plu, comme vous pourrez le lire ici:
http://zinzinsduzinc.over-blog.com/article-13419545.html

A bientôt,
Egmont

yannik poirier 25/01/2009 19:01

Vous avez entièrement raison, ceci n'excuse en rien cet accueil. Pour ce qui est de réserver dans un bar à vin, il semble que ce soit de plus en plus préférable. Pour le George Five, il s'agit plus de s'annoncer, comme je disais, ils ont beaucoup de soirées privées. Comme ça vous êtes certain qu'ils sont ouvert. De ma courte expérience des bars à vin, celui-ci est unique par sa sélection de vins et de nourriture à des prix... plus que raisonnables. C'est devenu le repaire de plusieurs vignerons de la région, donc la fête n'est jamais très loin.

Cette semaine, j'aurai la chance d'aller au Chameau Ivre à Bézier

Salutations

Egmont 25/01/2009 18:28

OK! Ne vous inquiétez pas, notre opinion est loin d'être définitivement fixée! Il s'agit juste d'une anecdote, dont nous ne tirons aucune conclusion. Mais la passer sous silence serait aussi de la désinformation. Accueillir des gens qui demandent à boire un verre alors que le déluge se déchaîne dehors, c'est une des règles de base de l'hospitalité.

Sans rancune en tout cas, et nous espérons avoir plus de chance la prochaine fois! Et pour ce qui est de réserver, dans un bar à vins, ça ne fait pas trop partie des habitudes...Ou alors il faut avouer qu'on est beaucoup plus un restaurant.

Vos commentaires sur les adresses de Lyon ou d'ailleurs que vous avez pu visiter sont en tout cas bienvenues!

Egmont

Yannik Poirier 24/01/2009 17:08

Votre expérience du Georges Five est
dommage. Ils ont souvent des soirées privées
Il est préférable de réserver. Pour l'accueil je vous conseil d'essayer de nouveau avant de vous faire
une opinion. Normalement c'est très convivial.

Egmont 19/12/2008 17:51

Romain, du Saint-Jus, nous envoie ces quelques informations:

"bonjour

merci d'avoir cité ma (petite) structure, que j'ai appelé "étude & promotion des vins le saint jus" à sa création il y a deux ans
votre description est juste, il s'agit d'une cave à vins dans laquelle on peut déguster et se restaurer sur un mode pique-nique; il s'agit de la partie visible de l'iceberg dans la mesure où j'ai tout d'abord développé de la prospection et des ventes aux professionnels lyonnais (bars à vins, restaurants & quelques cavistes curieux)...

je souhaite vous faire part de bon nombre d'impressions, de sentiments & d'adresses dénichées... !

pour ce mail, je m'en tiendrai à quelques précisions à votre post du 1er décembre :

- le bar à vins (& resto gastro) rue Mercière s'appelle le Qu'importe l'ivresse, au n°3, il est détenu par Eric Allouch, passionné de vins qui a monté cet établissement généreux (sélection des vins et prix doux de la restauration)

- le téléphone de la cave à manger le saint jus est le 04 78 37 63 18 ou le 06 80 47 21 09
les horaires actuels sont du jeudi au samedi à partir de 20h (18h en 2009) + RdV 7j/7
mêle liste : écrire à lesaintjus@yahoo.fr

à bientôt j'espère,
Romain

"le saint jus"
étude & promotion des vins
76 rue saint georges
69005 lyon"

Merci Romain, et bien sûr tout le monde est intéressé par vos avis!

A une prochaine,
Egmont